Une charte pour aider les jeunes des quartiers populaires à intégrer le monde du travail
France Bleue - mardi 20 décembre 2016

L’Etat et le groupe Engie ont signé mardi, pour la troisième année, une charte “Entreprises et Quartiers”. Cette charte engage le groupe fournisseur d’énergie à mener à bien des actions pour la qualification, l’insertion et l’emploi de jeunes issus des quartiers populaires.

La charte “Entreprises et Quartiers” a été signée mardi entre le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner et Gérard Mestrallet, président du conseil d’administration d’Engie. Elle existe depuis 2013 et engage les entreprises à mener des actions en faveur des habitants des quartiers populaires, pour les aider à se former, à s’insérer sur le marché de l’emploi. Une centaine d’entreprises en Ile de France ont signé cette charte et proposent ainsi des stages, des contrats d’apprentissage, du tutorat à des jeunes de quartiers prioritaires. Au niveau national, plus de 500 entreprises, dont 65 grands groupes, sont engagées dans la démarche.

Le programme Pems : Parcours Emploi, Mobilité, Sport

La particularité d’Engie, groupe fournisseur d’énergie, c’est qu’il associe à cette charte un parcours “Emploi, Mobilité et Sport”, le PEMS. 50 jeunes en ont profité cette année, il sera proposé à 400 jeunes en 2017 et a pour objectif de déboucher sur des contrats d’apprentissage au sein d’Engie ou l’une de ses filiales. Le programme est ponctué d’ateliers, d’une immersion d’une semaine à l’armée de l’air, d’activités sportives et d’un stage en entreprise. Toutes les entreprises impliquées proposent une marraine ou un parrain pour chaque jeune. Mario, 23 ans, habitant du 19ème arrondissement de Paris, a suivi ce programme après l’obtention d’un bac pro en électronique :

Après mon bac je cherchais une entreprise pour un contrat d’apprentissage mais j’ai envoyé des lettres de motivation, des CV, et sans réseau, je n’ai pas trouvé. Avec le programme d’Engie, on a suivi des ateliers pour réaliser un CV, des entretiens liés à la personnalité, et ils m’ont finalement gardé en alternance pour deux ans.

Engie propose des contrats d’apprentissage dans beaucoup de domaines. Le groupe accueille 2000 alternants chaque année, dont la moitié sont finalement embauchés. Il existe une multitude de métiers au sein du groupe. Pour Saïd Hammouche, fondateur du cabinet de recrutement Mozaïk RH, spécialisé dans l’insertion des personnes diplômées issues des quartiers populaires, ce genre de charte est essentiel :

C’est amener des jeunes, issus de quartiers prioritaires, des enfants d’ouvriers, à accéder aux grandes écoles de commerce et d’ingénieur, par le biais de l’alternance. Ils ont des diplômes, des qualifications mais ont davantage de difficultés à décrocher un entretien d’embauche.

Ils manquent de réseaux, ils font l’objet de préjugés et ont plus de mal à pénétrer dans le monde de l’entreprise.

Pourtant la Seine-Saint-Denis, qui compte un fort taux de chômage, ne manque pas de talents, c’est un des territoires les plus jeunes de France, il faut en faire l’un des plus dynamiques sur le plan économique.

Mozaik RH 23, rue Yves Toudic 75010 PARIS
SIRET : 502 119 449 00069 APE 7010Z