“C’est un gâchis énorme pour notre pays” : Estelle Barthélemy
Liberte-Algerie.Com - mardi 20 décembre 2016

Ce cabinet favorise le recrutement des diplômés des banlieues dans les grandes entreprises en s’employant à casser les préjugés sur les profils des candidats, surtout ceux issus de l’immigration.

Liberté : Une enquête du ministère du Travail vient de révéler qu’une grande entreprise sur trois refuse le recrutement de diplômés d’origine maghrébine. Qu’en dites-vous ?
Estelle Barthélemy :
Les résultats sont alarmants pour les publics concernés. C’est un gâchis énorme pour notre pays. Cela ne favorise pas la cohésion de la nation et la foi en la valeur de notre démocratie lorsque l’égalité des chances n’est pas une réalité.
Les entreprises se privent de ressources pleines de talents et d’énergie. Cela dit, cette étude ne montre qu’une partie des discriminations, dont les facteurs sont beaucoup plus nombreux et peuvent se renforcer…

Pensez-vous que la situation va en s’améliorant ou en empirant ?
La situation est très contrastée, à la fois des entreprises de plus en plus nombreuses s’engagent ou souhaitent s’engager dans des politiques de diversité, et en parallèle les résultats des testings sont toujours affligeants.

Quel rôle joue Mosaik RH pour faire bouger les lignes et faire changer les idées reçues sur les profils maghrébins ?
Mozaik RH travaille pour un public de personnes issues de territoires moins privilégiés, potentiellement discriminés, et pas sur une population particulière.
Notre association s’applique à travailler sur les stéréotypes et faire bouger les mentalités sur les sujets, pas seulement pour les jeunes d’origine maghrébine.

Que pensez-vous des diplômés issus de l’immigration qui préfèrent s’expatrier ?
C’est de toute façon une réalité, de nombreux jeunes font le choix de partir, et en soi c’est plutôt positif (de nombreux autres jeunes français ont cette démarche d’aller se former et acquérir de l’expérience à l’étranger) car nous vivons dans un monde internationalisé, cela devient dommage quand cette démarche est plus subie que voulue faute de décrocher un emploi, car cela nourrit le ressentiment de jeunes.
C’est d’autant plus dommage lorsque ces jeunes qui ont du potentiel et du talent quittent la France alors même qu’il y a des besoins en recrutement sur le territoire national.

Propos recueillis par : S. L.-K.

Mozaik RH 23, rue Yves Toudic 75010 PARIS
SIRET : 502 119 449 00069 APE 7010Z